Commentaire fait par M. Jean Pailler "jp"

 

 Initié par Chahmane le fossoyeur, Amar gagne la confiance des morts du cimetière, qui viennent la nuit raconter leur histoire. Cela donne un livre attachant, bien plus complexe qu'il n'y paraît. Une douzaine de chapitres évoquent des aventures humaines parfois douloureuses, dont certaines mériteraient de devenir un roman à part entière. Le décor, l'Algérie d'aujourd'hui, est brossé par petites touches soigneuses et discrètes, le moindre élément du décor ayant son importance. A travers le récit des âmes qui ont trouvé la paix, c'est une société brutale, parfois cruelle, qui est peinte - avec pudeur et tendresse. La violence, la corruption, le fanatisme, thèmes récurrents dans l'œuvre de Maammar Rekaiba, sont clairement exposés et dénoncés, et si le Bien triomphe ce n'est jamais par la force. Comme le cimetière dans la lumière de la lune, le livre baigne dans un climat de religiosité diffuse, d'acceptation d'un destin préconçu mais non pré-ordonné. Une religiosité que reconnaîtront tous ceux qui connaissent un peu de l'Afrique du Nord.

Ceci est un livre qu'on pose à regret, en se promettant de le relire. Un livre qu'on relit. Parce qu'au-delà de la peinture exacte d'un pays connu par clichés et par caricatures, on y trouve les interrogations sur la nature humaine qui font durer les livres. Mais c'est avant tout un roman captivant, une série d'histoires et d'apologues dans la meilleure tradition des conteurs africains et méditerranéens.

Chacun s'attachera davantage, selon son humeur, à l'une ou l'autre histoire. A la mésaventure de Larbi, condamné par erreur, à celle de Salah le faussaire ou à la mort épouvantable de Youcef, le berger aux yeux vitreux, tué par la gangrène. Pour moi, d'avoir entendu le dernier youyou de Khalti Zohra m'a fait revivre tout un passé.

 

   --------

 

Entièrement d'accord avec le compte rendu de lecture de M. Jean Pailler ; je n'aurais pu dire mieux ou plus car ... tout a été dit !

M. De Rodrigue

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0