Grand-mère chérie !

 Grand-mère chérie 

 

Même lorsqu’elle est une étoile dans le ciel,

 Une grand-mère, dans notre cœur, reste éternelle.

 

Malgré sa peau ridée par les années,

 Malgré la couleur de ses yeux délavés,

 Malgré une douleur qui, ici ou là, la fait souffrir,

 Afin de ne pas nous inquiéter, elle garde toujours le sourire.

 

 C’est beau, c’est doux une mamé.

Lorsqu’elle nous raconte des contes de fées

 Avec des princes et des châteaux

 Ou qu’elle nous confectionne des petits gâteaux.

 

Malgré les sillons qui rident son visage,

 Malgré le malheur qui lui a fait outrage

 C’est beau, c’est précieux une grand-mère.

 Ça sent bon la violette, la lavande ou le jasmin.

 Parfum légué en héritage qui nous suivra sur le chemin.

 

C’est beau, c'est scientifique une grand-maman,

Certains médecins la taxent de « charlatan »

Parce qu’elle nous guérit avec des potions d’antan,

Concoctées avec des plantes prélevées dans une forêt ou un champ.

 

 Une grand-mère, c'est bon et généreux,

Même lorsque son porte-monnaie est malheureux .

Parce qu’elle a connu la misère et les privations,

 Elle nous offre des cadeaux malgré sa petite pension.

 

Une grand-mère, c'est doux et tolérant,

Elle pardonne toujours notre vil comportement.

Sans nous juger et sans tendre le bâton de la punition

Que nous soyons petits ou grands, lorsque nous déraillions,

Elle nous serre dans ses bras tendrement.

 Avec attention, elle écoute nos tourments.

Afin de nous équiper pour faire face aux évènements,

Elle nous conseille, nous guide, sans en parler à nos parents.

 

 Une grand-mère est un trésor de patience,

Une bonbonnière d’amour, sans absence.

 

Alors, pour ceux qui ont la chance de l’avoir encore

Chérissez là, montrez-lui votre affection toujours et encore

En vous disant que vous êtes des chanceux, des privilégiés

 Car moi, la destinée…

M’a privée de connaître mes deux mamies,

Et c’est un élément important qui manque à ma vie.

 

Mais pour me consoler de cette séquelle,

Ma mère m’a donné le prénom de l’une d’elle.

 Alors pour, aux quatre vents, ne pas l’abimer,

 Dans mon cœur, avec tout mon amour, je l’ai enfermé.

 

© M. De Rodrigue

 

Bonne fête aux grands-mères du monde entier !

Le 04  Mars 2018

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 6
  • #1

    Monique Sauvanet (dimanche, 04 mars 2018 15:44)

    Ils sont encore magnifiques ces mots... tu as raison une Mamé c’est un vrai trésor... je n’en ai connue qu’une mais elle a marqué mon enfance, et ma vie d’adulte, c’était ma Mémère ! <3

  • #2

    Maryse Dessins (dimanche, 04 mars 2018 15:46)

    Sublime texte, encore une fois ! J'ai connu les deux. Elles ont quitté ce monde,presque en même temps à quelques mois près, j' avais 8 ans et des fois je regardais les nuages pour voir si je les voyais...

  • #3

    Jacques Y. (dimanche, 04 mars 2018 20:45)

    La mienne est une étoile depuis 1 mois. J'ai pleuré en lisant ces sublimes mots. Votre plume est divine belle poétesse inconnue.
    Jacques

  • #4

    Petite Fée de Provence (lundi, 05 mars 2018 11:56)

    Très beau texte... J'ai eu la chance d'en avoir une...
    Douces bises à toi...

  • #5

    EM De Rodrigue (mercredi, 07 mars 2018 13:57)

    MERCI Monique Sauvanet,
    MERCI Maryse Dessins,
    MERCI Petite fée de Provence,
    MERCI jacques Y.

    MERCI à tous pour vos messages et d'avoir laissé sur cette page quelques souvenirs de votre grand-mère. MERCI à tous pour vos compliments.

    Jacques Y. je suis vraiment désolée que mon texte vous ait chagriné et vous présente mes sincères condoléances.

  • #6

    Elisa Galam (dimanche, 11 mars 2018 15:03)

    Un sublime texte écrit avec beaucoup de douceur . Une grand- mère reste éternelle et tu le dis avec tant de beauté.